jeudi 25 mai 2017

L'homme qui haïssait le bien

Couverture L'homme qui haïssait le bien
Auteur: Sébastien Bohler
Ed:  Robert Laffont
Sortie: avril 2017
Genre: Thriller
Pages: 416
Synopsis
Le crime était une maladie. On a découvert le traitement.

Le crime était une maladie. On a découvert le traitement.
Qu'y a-t-il dans la tête de Franck Corsa, le psychopathe le plus dangereux de France ?
Pour la première fois, grâce aux progrès fulgurants de l'imagerie cérébrale, quelques scientifiques peuvent le savoir. Ils proposent alors un marché au prisonnier : effacer les causes du mal dans son cerveau par une opération chirurgicale jamais tentée à ce jour.
Lorsque Corsa se réveille, il n'est plus le même homme. Bonté, compassion, douleur : toute une gamme de sentiments humains lui est brusquement révélée.
Seul problème : être un homme bon ne faisait pas partie de ses plans.

Mon avis
Merci à Robert Laffont et NetGalley pour ce SP


Première frustration, il s'agit d'une suite - celle de Neuroland. J'ai lu qu'il pouvait être lu de façon indépendante mais j'ai des TOC de ce côté-là et je n'aime pas lire une suite sans avoir lu le premier tome! Du coup, je reste avec de nombreuses questions.

Néanmoins l'histoire est assez intéressante. Si vous aimez le côté "recherches scientifiques", le côté "compréhension du cerveau" et le côté "thriller". Un mix des trois assez bien ficelé. Franck Corsa, le plus dangereux psychopathe de France est derrière les barreaux mais pour faire avancer la science on va lui proposer un deal: servir de cobaye. 

On lui propose de guérir le "mal" qui fait de lui cet être machiavélique et pervers. Seulement les choses ne vont pas se dérouler comme on le souhaite. Car Franck se retrouve dans la tête d'un homme qu'il ne veut pas être, un homme qu'il maudit, celui d'un homme bon et compatissant!

Vincent est le scientifique qui va s'occuper du cas de Corsa mais il est aussi le compagnon de la victime de Corsa! Celle-ci a d'ailleurs donné son aval pour cette intervention afin de comprendre le pourquoi du Mal. Vincent espère ainsi décroché le prix Nobel.

Mais tout se corse lorsque Corsa devenu un homme "bon" décide d'aider la justice et de faire tomber des têtes. C'est dès lors, la partie la plus prenante du livre, celle de la fuite, des révélations.

Une bonne histoire même si je reste un peu sur mes questions. Mais j'ai adoré le côté scientifique avec l'avancée technologique ainsi que la prise de positions par rapport aux criminels les plus dangereux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire